rendre un sol moins acide

Afin de profiter de belles récoltes au sein de son potager, il est important de bien entretenir le sol de celui-ci. L’un des problèmes les plus rencontrés par les agriculteurs amateurs est l’acidité du sol, car en effet, dans cette situation, la fertilité de la terre se voit réduite et les fruits et légumes sont de moins bonne qualité.

Qu’est-ce qu’un sol acide ? Comment améliorer la qualité de son sol ? Nous allons répondre à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’un sol acide ?

Le sol, ou la terre plus précisément, est une matière chimiquement active qui peut se caractériser par un pH acide ou basique (alcalin). L’échelle du pH s’étend de 1 à 14, où les chiffres de moins de 7 définissent l’acidité, et les chiffres au-dessus de 7 définissent l’alcalinité.

Un sol en bonne santé, où les microbes se développent normalement et d’une manière optimale et sur lequel les plantes peuvent se développer parfaitement, est doté d’un pH variant entre 6 et 7 environ, c’est-à-dire un pH neutre. Cela veut dire que ce qu’on nomme « Sol acide » est une terre dont le pH est inférieur à cette moyenne neutre de 6 à 7.

Afin de savoir si votre sol est acide et si les problèmes que vous rencontrez pour faire pousser vos plantes sont causés par sa nature chimique, il convient de procéder à une analyse chimique de la terre. Vous pouvez très facilement trouver sur le marché des kits de test afin de le faire vous-même sans avoir recours à l’aide d’un professionnel.

améliorer la qualité de son sol

Comment rendre son sol moins acide ?

Il est possible de rendre le sol acide de votre potager grâce à des astuces un peu plus basique en ajoutant de la matière alcaline à celui-ci. Vous pouvez procéder à des amendements basiques afin d’élever le pH de votre terre.

C’est en fait un ajout de matière très riche en calcium qui est une molécule alcaline (c’est d’ailleurs pour cette raison que les sols basiques par excellence sont les calcaires dont le prédominance moléculaire est le calcium). Voici une petite liste des amendements possibles :

  • La cendre de bois ;
  • La craie ;
  • La marne ;
  • La dolomie ;
  • Le calcaire broyé.

Afin de bien intégrer vos amendements, nous vous conseillons de procéder en plusieurs fois (une fois par an) et à petites doses durant la saison froide. Vous pouvez simplement les répandre et les intégrer au sol grâce à un croc.

Vous savez maintenant tout sur les sols acides. Si vous êtes amateur, n’hésiter pas à chercher des astuces pour faire germer vos graines ou conserver vos légumes.