jardin potager naturel

Qui ne connaît pas la fameuse phrase « Mangez cinq fruits et légumes par jour » ? Sur ce, il est mieux de privilégier ceux qui ont été cultivés biologiquement vu leur teneur en nutriments. Alors, pourquoi ne pas vous lancer dans la permaculture en cultivant votre potager bio ? Et si vous n’avez pas la main verte, nous allons vous donner toutes les techniques pour réussir un potager naturel.

Bien choisir l’emplacement et comprendre l’exposition du soleil pour réussir un potager naturel

Comme chaque végétal a ses propres besoins en termes d’énergie lumineuse, le premier point à considérer est de comprendre l’exposition au soleil. D’ailleurs, vous n’allez pas jardiner de la même façon qu’une personne se trouvant dans Ouest si vous vous trouvez dans la région est. Pour en savoir plus sur les endroits propices à la plantation, des sites comme Tarpin Jardin vous fournissent les informations nécessaires. Sinon, nous vous proposons ci-après différentes expositions au soleil à prendre en compte :

  • Exposition sud-est, sud, sud-ouest: pendant les périodes les plus chaudes, vous avez quatre heures d’ensoleillement sur une journée, ce qui est idéal pour la croissance de vos plantes et pour réussir un potager naturel.
  • Exposition nord-est, nord-ouest: cette situation entraîne un rendement moins important que le normal, car la présence d’un arbre ou d’un bâtiment peut entraîner un ombrage assez conséquent.
  • Exposition nord: peu de plantes y résistent à cause du niveau d’ombrage élevé surtout si vous habitez dans les grandes villes où les bâtiments sont nombreux.

Jardin potager

Préparez le terrain et faites un bon semis

Pour une telle préparation, il vous faut suivre les étapes suivantes :

  • Une fois que vous avez déterminé votre potager naturel, déterminez le niveau de pH de votre sol. Cela est important dans le sens où cela définit la réussite ou non de votre culture.
  • Préparez ensuite votre sol en le désherbant manuellement ou en utilisant un motoculteur.
  • Évitez d’utiliser un produit chimique afin de garder le goût naturel de vos produits.
  • Après que vous ayez débarrassé les mauvaises herbes et les cailloux, fertilisez le sol avec des engrais naturels à l’aide d’une grelinette.
  • Réalisez ensuite un faux semis en arrosant le sol et sarclez les mauvaises herbes qui poussent à nouveau. Ceci permet d’avoir un sol propre au moment du semis.
  • Évitez de semer d’une façon dense pour vous assurer que les plantes disposent de place suffisante pour se développer.

Choisissez des légumes qui poussent facilement

Il n’y a rien de plus frustrant que d’attendre les fruits de ses efforts. Alors un des secrets lors d’un premier potager naturel est de faire le choix de légumes et fruits. À cet effet, optez pour des plantes qui peuvent être récoltées entre 3 semaines à 2 mois tels la laitue, le cresson et le radis. Choisissez aussi des légumes qui vous offrent une récolte bien fournie comme les haricots. Ceux qui n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien comme les tomates cerises, les herbes aromatiques et les courgettes sont également intéressants.

Optez pour un bon arrosage de votre potager

N’oubliez pas qu’un bon arrosage permet aussi de réussir un potager naturel. Toutefois, vous devez connaître un à un les besoins en eau de chaque légume et fruit. Aussi, nous vous conseillons d’arroser petit à petit votre potager pour éviter son dessèchement et que vos plantes arrêtent de pousser. Concernant l’arrosage, il est préférable de se servir de l’eau de source sauf au printemps où vous pouvez utiliser l’eau du robinet. Et pour que les plantes ne se fanent pas et que l’eau ne s’évapore pas, arrosez uniquement en début de matinée et en fin d’après-midi.

La permaculture devient de plus en plus plébiscitée, car c’est non seulement écologique et économique. En plus de suivre ses conseils pour une bonne récolte maison, faites du paillage et profitez du compagnonnage.