Plantes

Comment réaliser la bouture de rosier dans les règles de l’art?

Le jardinage est un autre moyen d’exprimer un talent divin. Certaines personnes mettent beaucoup de temps à s’occuper de leurs plantes, juste pour se distraire. Les jardiniers adoptent plusieurs méthodes comme le greffage, le bouturage, le marcottage, pour donner de l’art à leur jardin. Si quelque part vous trouvez un rosier que vous admirez, vous pouvez en avoir aussi à l’aide du bouturage. Beaucoup ne savent pas vraiment comment faire une bouture de rosier. En voici quelques astuces.

Pendant quelle saison peut-on bouturer les rosiers ?

Comme toutes les méthodes de jardinage, la pratique de la bouture de rosier exige une période afin d’obtenir un résultat satisfaisant.

La bouture de rosier peut être pratiquée dès le mois d’août jusqu’en septembre. Elle est aussi appelée bouturage demi-aoûté.

La bouture de rosier : comment se fait-elle ?

Il existe beaucoup de types de bouturage : herbacé, à bois sec, et semi-herbacé. En réalisant cette dernière, le succès est garanti. Comment faire une bouture de rosier pendant chaque période de bouturage ? Quelques détails sur les boutures de différentes périodes seront avancés ci-après.

Pour un bouturage en mois de septembre, voici la méthode la plus simple :

  • Prenez une tige bien formée qui a perdu toutes ses fleurs, et, ayant beaucoup de bourgeons et de nombreux yeux.
  • Au-dessus d’un œil, coupez la tête de la bouture et faites une tige d’environ 15 à 20 cm.
  • Il faut que la tige comporte 2 à 3 feuilles. Éliminez les feuilles inutiles pour éviter la présence d’une déshydratation importante.
  • Supprimez les épines d’environ 5 cm de la partie basse de la tige afin d’éviter que les racines soient endommagées.
  • Au final, plantez-le dans une couche de sable mélangée avec de la tourbe. A noter que ces mélanges doivent être proportionnels. Vous pouvez trouer le substrat avec un bâton. Vous pouvez aussi planter tout de suite la tige en l’enfonçant. Pour favoriser la formation des racines, vous pouvez tremper la base de la bouture dans un gel d’hormone avant de la planter.

Au printemps, la bouture de rosier comme suit :

  • Si vous constatez des bourgeons à reprise, vous pouvez prendre sa tige comme bouture.
  • Avant de la planter, vous pouvez tremper sa base dans une poudre d’hormones.

Mettez la plante dans un endroit chaud, mais à l’abri du soleil tout en gardant son humidité.

une branche de rosier

Quelles sortes de rosiers peuvent être bouturées?

Tous types de rosiers peuvent être bouturés. Néanmoins, certains rosiers se multiplient facilement tandis que d’autres rencontrent des difficultés. Les types de rosiers qui se font des racines facilement sont plus adaptés au bouturage.

Sachez que certains types de rosiers sont très délicats pour le bouturage.

Les précautions à prendre lors du bouturage

Pour cette méthode de bouturage, il ne suffit pas seulement de savoir comment faire une bouture du rosier, mais il y a des précautions à prendre. Avant d’accéder à toutes les étapes de bouturage, soyez sûr que tous les outils soient bien désinfectés. Vous pouvez utiliser de l’alcool et aussi du feu (pour les outils tranchants) pour la désinfection. C’est pour lutter contre des maladies indésirables.

La plante doit être protégée du froid en hiver. Vous pouvez la couvrir avec des feuilles… La plante ne doit pas être mise sous une température de 5 °C.

Après l’enracinement, il est recommandé de transplanter la plante dans un endroit plus large et bien conditionné. Pensez également à lire notre article qui vous guide sur les arbuste persistant plein soleil.

Comment prendre soin des rosiers ?

Étant un être vivant, les rosiers peuvent être atteints par certaines maladies. L’oïdium est l’une des maladies que les rosiers rencontrent souvent. Les ciboulettes peuvent protéger votre plante contre cette maladie.

Pour assurer le développement de votre plante, veillez à ce qu’elle soit arrosée correctement. Veillez bien à ce que la bouture ne sèche pas et ne pourrisse pas non plus. Si c’est le cas, c’est que votre opération a été un échec.

Au bout de quelle période peut-on voir le résultat ?

La bouture du rosier nécessite beaucoup de patience. Le rosier ne s’enracine qu’après quelques semaines. Certains ne prennent même racine qu’après des mois.

Une bouture de rosier ne prend aussi pas mal de temps à donner les résultats désirés. Elle atteint sa taille normale après 3 à 4 années.

Pourquoi réaliser la bouture de rosier ?

Le bouturage est un moyen de préserver des espèces et de les dupliquer. C’est une méthode pour les répartir dans plusieurs endroits. Certaines personnes pratiquent la bouture de rosier afin que leurs jardins contiennent plusieurs roses d’une même variété.

La bouture de rosier nécessite-t-elle une autorisation particulière ?

Normalement, la bouture de rosier n’est pas autorisée, car le nombre de rosiers renouvelés correspond à un certificat d’obtention végétale déposé par le producteur. Mais, si vous faites la bouture pour embellir votre jardin, le fait de déposer le certificat n’est pas nécessaire.

🌱 Ne manquez aucune info !

Nous envoyons chaque semaine les articles les plus populaires pour que vous ne manquiez aucune info. Inscrivez-vous dès maintenant !

Nous ne spammons pas ! Seulement deux emails par semaine. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Redaca

Jean-Marc, rédacteur passionné par le jardinage, cultive son amour des mots autant que celui de la terre. À travers des articles floraux, il sème des idées fertiles, dévoilant les secrets botaniques avec une plume vivante. Sa passion éclot dans chaque ligne, invitant les lecteurs à explorer le monde enchanté du jardin.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page