Un exemple de légume insolite

Vous souhaitez donner une touche d’originalité à votre potager ? Dans ce cas, la meilleure solution est de planter des légumes originaux et insolites pour varier votre production. Il existe de nombreux légumes méconnus dans nos régions, et pourtant si savoureux ! Voici quelques recommandations pour donner de nouvelles couleurs à votre potager.

L’épinard-fraise

À mi-chemin entre le fruit et le légume, l’épinard-fraise est une plante cultivée en grande majorité en Asie. Cette variété d’épinard unique présente la particularité de proposer des fruits en plus de ses feuilles. Ces petits fruits ressemblant à des fraises ou des framboises peuvent être dégustés tels quels, ou peuvent être utilisées pour préparer des confitures sucrées et savoureuses. Les feuilles peuvent quant à elles être mangées comme des épinards « classiques », cuites ou en salade. Néanmoins, les graines d’épinard-fraise ne sont pas toujours simples à obtenir dans nos contrées. C’est pourquoi Mon Petit Coin Vert propose chaque mois des box de jardinage complètes pour planter ses propres graines. Chaque box dispose de sa propre thématique, les graines d’épinard-fraise faisant partie de l’édition « Un brin de curiosité ». 

L’oca du Pérou 

Bien qu’arrivé en France lors du XIXème siècle, l’oca du Pérou n’a jamais su se faire une place dans les potagers. Et pourtant, il s’agit d’une alternative de choix à la traditionnelle pomme de terre. Planté en avril ou mai, l’oca du Pérou met environ 8 mois avant que les tubercules soient récoltables. Tout comme les pommes de terre, les tubercules doivent être buttés, c’est à dire redressés manuellement, afin d’obtenir une production plus abondante. Les tubercules ayant tendance à produire naturellement de l’acide, leur récolte doit se suivre par une longue exposition au soleil, d’au moins une semaine. Ce légume est adapté aux nouveaux jardiniers, car aucune maladie ou parasite ne lui et connu. Les saveurs plus ou moins sucrées de l’oca du Pérou en font un légume d’accompagnement parfait pour des gratins, des salades, et même des desserts.

Le potimarron

Ce légume faisant partie de la même famille que le potiron gagne en popularité depuis
maintenant quelques années. Ce récent gain de succès s’explique notamment par sa
taille : plus petit que le potiron, il est bien plus simple à cuisiner que ce dernier et sa
peau n’a pas besoin d’être retirée avant la cuisson. Avec une saveur rappelant la
châtaigne, le potimarron peut être combiné avec des aliments sucrés comme le miel.
Même ses graines peuvent être grillées pour être mangées en guise d’apéritif. Le
potimarron est donc un légume complet, à la fois savoureux et très simple à cultiver.
Le daïkon
Cette variété de radis est l’un des légumes de base de la gastronomie japonaise. Bien
plus grand que les radis classiques européens et de couleur blanche, la daïkon est
apprécié pour ses valeurs nutritionnelles. Il contient de nombreux antioxydants, est
riche en vitamine C, et facilite la digestion. Le daïkon peut se manger crû, en salade ou
peut également servir pour confectionner un wok. Son goût moins piquant que le radis
rose le rend plus polyvalent et rafraichissant. Il reste également tout aussi simple à
cultiver que les autres variétés de radis et peut être récolté tout aussi rapidement, au
bout de seulement 8 semaines. Il n’y a donc que des intérêts à cultiver le radis blanc
dans son potager !
La chayotte
Populaire dans les Antilles, ce légume de la famille des cucurbitacées demande un
certain niveau d’ensoleillement pour bien croitre dans nos contrées. Après ses 9 mois de
développement, la chayotte est prête à être récoltée. Ce légume ressemblant à une
grosse poire verte se cuisine de la même manière qu’une courgette : en gratin, farcis,
etc. Réputé pour redonner de l’énergie, la chayotte est un légume qui nécessite un
minimum d’entretien, mais très gratifiant une fois dans l’assiette !
Le cardon

Ce légume méditerranéen présente de très grandes feuilles et peut présenter des
épines plus ou moins importantes selon les variétés. Ce légume tombé en désuétude
présente pourtant de nombreux avantages : il est riche en fer, en calcium, potassium,
magnésium et en vitamines C et B. Contrairement à la blette, ce ne sont pas les feuilles,
mais les côtes qui sont comestibles une fois blanchies. Pour blanchir le cardon, celui-ci
doit être privé d’ensoleillement pendant une durée de 3 à 4 semaines. La meilleure
méthode pour cela est d'entourer le pied d'un carton tout en rabattant les feuilles vers
le centre. Bien qu’un peu exigeant dans son entretien, le cardon est un légume qui sait
récompenser ceux qui prennent le temps de le cultiver.

Le gombo

Le gombo est un légume africain et indien, que l’on retrouve également dans tout le
pourtour méditerranéen. Il s’agit donc logiquement d’un légume appréciant la chaleur
du soleil. Sa forme de capsule unique en fait un légume exotique et original. Riche en
vitamine K et en fibres, le gombo est utilisé dans de nombreux plats africains, mais aussi
grecs et turcs. Il peut être mijoté avec d’autres légumes comme des poivrons ou des
oignons, ou accompagner de la viande blanche. Le gombo contient également une
substance gélatineuse qui permet d’épaissir les soupes et les ragoûts.
Grâce à ces quelques légumes, votre potager peut arborer des couleurs et des saveurs
venant des quatre coins du monde ! Avant de se lancer, mieux vaut bien s’informer sur
leurs conditions de plantation et d’entretien. Vous aurez alors la certitude de récolter
vos premiers légumes, et de les utiliser pour créer de nouvelles recettes innovantes.