Si vous avez décidé de planter vos légumes vous-même, c’est que vous avez sans doute trouvé que les produits que l’on trouve dans le commerce ne sont plus ce qu’ils étaient. D’ailleurs, vous profiterez de divers avantages en créant vous-même votre potager bio. Sachez toutefois qu’il s’agit d’une entreprise qui demande de la réflexion et des préparations bien étudiées. Cela ne laisse donc aucune place à l’improvisation. Pour réussir votre projet, différents critères sont à respecter. Focus !

Pourquoi avoir son propre potager ?

Nombreux sont les avantages d’avoir son propre potager. Tout d’abord, vous disposerez de légumes bio fiables, car vous lez aurez plantés vous-même. De plus, lorsque vous voudrez avoir des produits frais pour faire une bonne soupe veloutée ou moulinée avec un blender chauffant, vous n’aurez qu’à vous servir. Cet appareil vous sera d’une aide cruciale pour réaliser facilement différents types de préparation. D’ailleurs, si vous voulez trouver le bon modèle, ce site internet peut vous aider dans ce sens. Vous y dénicherez sûrement le blender chauffant qui répondra parfaitement à vos besoins.

Outre cela, vous aurez la satisfaction de voir pousser vos légumes par vos propres moyens, puis de les récolter et de les déguster en famille. Vous connaitrez exactement l’origine de ce que vous mangerez. De plus, consommer des légumes fraichement récoltés vous permet de profiter de tous leurs nutriments. Enfin, les saveurs des légumes que l’on vient de cueillir sont incomparables.

Mais entrons maintenant dans le vif du sujet : comment planter vos légumes bio dans les règles de l’art.

Choisir le bon emplacement

Il s’agit d’une étape primordiale, car de nombreux facteurs entrent en jeu et ne doivent pas être négligés. Ainsi, dans la mesure du possible, placez votre potager de légumes près de la maison et idéalement, près de la cuisine. Vous aurez les ingrédients de votre soupe préférée à portée de main, en évitant de faire des kilomètres pour vous approvisionner. Dans cette même optique, une arrivée d’eau à proximité est également à prévoir. En outre, il est crucial que vos légumes bio disposent d’une bonne exposition au soleil. Faites cependant en sorte que l’endroit ne soit pas trop exposé à des vents violents.

Quelques réflexions à prendre

Tout d’abord, faites un test de votre sol pour en évaluer le pH. Sachez que certaines plantes ne poussent pas sur un sol acide et d’autres ne vont même pas germer sur un sol acide. Une fois que vous aurez déterminé votre type de sol, vous pourrez connaitre les légumes qui peuvent pousser sur votre potager. Le climat est aussi un élément très important. Pour prendre un exemple, il est impossible de faire pousser des pastèques et autres du même genre dans une région à basse température.

Une fois que vous aurez bien pensé à ces éléments, vous devrez réaliser un plan de votre potager. Ce dernier déterminera le nombre et le type de matériau que vous utiliserez et les légumes que vous comptez planter. Ici, vous devrez aussi prendre en considération leur affinité. Les correspondances entre les plantes sont indispensables, car cela permet d’une part à combattre les maladies et les parasites naturellement. D’autre part, cela vous garantira leur bonne croissance.

La préparation du solDes légumes en vrac

Pour avoir des résultats convaincants, le sol doit être préparé correctement. Cela se résume à le travailler sans pour autant bouleverser son équilibre. En effet, un sol est de bonne qualité lorsqu’il dispose d’une faune bien vivante. Il s’agit le plus souvent de vers de terre chargés de l’aérer et d’autres organismes utiles dans la transformation des engrais en éléments assimilables par les plantes. Pour y arriver, le bêchage ne doit pas dépasser 25 cm de profondeur. L’idéal est d’utiliser une fourche bêche ou une grelinette.

La fertilisation du sol

Pour la fertilisation du sol, et puisque vous voulez planter des légumes bio, évitez les engrais chimiques. Optez plutôt pour du naturel comme de l’engrais vert, du fumier ou du compost par exemple.

Après avoir bien fertilisé votre sol, vous devrez ensuite choisir les semences et les plants qui correspondent au climat de votre région. Pendant que vous y êtes, préférez ceux de type bio que vous trouverez dans le commerce chez des vendeurs spécialisés.

Au même titre que la fertilisation, préférez le paillage plutôt qu’une utilisation d’herbicides chimiques.

L’association des plantes

Afin d’avoir des plants en très bonne santé, il est important d’associer différentes sortes de légumes. Attention toutefois, car certains peuvent bénéfiques et d’autres non. Les associations qui marchent sont le plus souvent :

  • Les oignons et les carottes
  • Les carottes et les poireaux
  • Les tomates et les ciboulettes

Par contre, évitez :

  • Les pommes de terre et les tomates
  • Les pommes de terre et les aubergines
  • Les carottes et la menthe
  • L’ail et le haricot

Vous pouvez également planter des fleurs dans votre potager afin de repousser les insectes nuisibles et attirer uniquement ceux qui sont utiles. Cela permet aussi de lutter contre les mauvaises herbes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here