L’abri de jardin en bois

Un abri de jardin en bois, ou également appelé un cabanon de jardin, est une structure habitable installée à l’extérieur de la maison. Cette bâtisse peut servir de lieu de stockage des équipements, d’atelier de bricolage ou encore d’espace de divertissement. Le bois est un matériau incontournable de ce type de construction. Personnalisable, durable et écologique, il se marie facilement avec son environnement.

L’abri de jardin en bois

A quoi sert un abri de jardin ?

Un abri de jardin en bois est une structure indépendante de la maison principale. Polyvalent, vous pouvez vous en servir comme :

  • Zone de stockage : cet endroit est l’espace parfait pour ranger les outils de jardinage, comme la bêche, la fourche, l’arrosoir, et les serfouettes. Vous pouvez y stocker des équipements de sport qui vous encombrent comme le vélo, la planche de surf ou encore les haltères. Le bois de chauffage trouve aussi sa place dans cette structure.
  • Espace de bricolage : un abri de jardin est adapté pour effectuer des travaux de bricolage. Choisissez cet endroit pour réparer, fabriquer ou rénover des objets. Vous allez trouver la tranquillité dont vous avez besoin pour couper, scier et démonter. Aussi, les outils nécessaires vont être à portée de main.
  • Cabane destinée aux enfants : l’abri de jardin peut servir de cabane pour vos enfants. L’avantage, ils vont y ranger leurs jouets qui étaient dispersés dans les quatre coin de la maison. Ils vont pouvoir s’y retrouver entre amis et ne pas gêner les adultes. Veillez à les interdire formellement d’allumer un feu dans le cabanon.
  • Serre de jardin : certaines personnes transforment leur abri de jardin en bois en une serre de jardin. Si vous aimez jardiner, profitez-en pour entretenir des plantes ou un potager. Des aménagements supplémentaires vont être nécessaires si vous comptez l’utiliser à cette fin, notamment l’installation d’étagères.
  • Cuisine d’Eté : il est possible d’aménager un abri de jardin pour en faire une cuisine d’Eté. C’est agréable de pouvoir préparer quelques encas à l’extérieur quand il fait beau, surtout si la structure est à proximité d’une piscine. Attention à prendre les dispositions nécessaires si vous prévoyez de cuisiner, pour éviter un accident.
  • Studio de musique ou espace pour faire de l’art : choisissez de vous exercer sur votre passion dans un abri de jardin. Vous pouvez jouer de la musique en toute tranquillité, sans craindre de gêner les autres. Personne ne risque de vous réprimander même si vos outils de peinture ou de dessin sont éparpillés un peu partout.
Vous aimerez aussi :  Prendre soin de son jardin pour préparer l'automne

Comment choisir un abri de jardin en bois ?

La nature du bois

La nature du bois fait partie des critères de choix les plus importants en matière d’abri de jardin. Elle détermine sa résistance face aux aléas climatiques et sa durabilité.

Il est conseillé d’investir dans l’un de ces trois types de bois :

  • Le bois traité : ce type de bois peut avoir subi un traitement haute température ou un traitement autoclave. Le premier résiste aux agressions extérieures et il est imputrescible. Le second ne requiert pas l’application de solutions pour lutter contre les insectes et les moisissures. L’inconvénient, il va griser sous l’effet d’une exposition prolongée au soleil.
  • Le bois exotique : c’est l’Acacia, le Teck ou encore l’Iroko. Il résiste naturellement aux insectes et aux moisissures, même sans entretien. Le bémol, le matériau perd progressivement sa teinte naturelle si vous n’appliquez pas de la lasure sur la surface.
  • Le bois brut : son atout réside dans son prix abordable. C’est le matériau des cabanes économiques. Personnalisable, il peut être peint, lasurer et traiter à votre guise. Son inconvénient est sa fragilité aux insectes et à l’humidité.

L’abri de jardin en bois

Les dimensions

Les dimensions de l’abri de jardin en bois sont définies selon l’usage et l’espace disponible :

  • Une superficie inférieure à 5 m² : une structure présentant cette superficie convient pour stocker des outils et pour ranger des affaires. Nul besoin d’entamer des démarches administratives pour cette construction.
  • Une superficie entre 5 à 10 m² : l’abri de jardin est propice pour le rangement de plus grands équipements comme des vélos, ou pour en faire une serre.
  • Une superficie entre 10 à 15 m² : ce type de construction offre un espace conséquent permettant d’entreprendre des activités comme des jeux, de la cuisine, de la musique ou de l’art.
  • Une surface supérieure à 15 m² : un permis de construire est nécessaire pour réaliser ce type de construction. Quant à son usage, quasiment tout est possible.
Vous aimerez aussi :  Pourquoi investir dans un robot tondeuse ?

Comment entretenir un abri de jardin en bois ?

Les facteurs responsables de la dégradation d’une surface en bois

L’humidité et les rayons UV du soleil figurent parmi les ennemis les plus dangereux du bois. Ce dernier gonfle et se dégonfle, sous l’action de ces deux éléments. Les ultraviolets sont responsables de la perte de la teinte naturelle du bois, en les brûlant superficiellement. La surface devient grisâtre, mais pas endommagée. L’humidité, quant à elle, est la plus dangereuse des deux. L’humidité favorise le développement de terreaux à l’origine de champignons lignivores. Le bois pourri avant de devenir l’appât des insectes. Les professionnels recommandent l’achat d’un matériau dense pour limiter ces désagréments.

Les moyens de prévention de la dégradation du bois

Prolongez la durée de vie et renforcez la résistance d’un abri de jardin en bois en installant une dalle en béton en-dessous de la structure. Ce support protège la construction en empêchant l’humidité du sol de l’atteindre. Il est important de dégraisser les panneaux de bois avant de les monter. Par exemple, vous pouvez utiliser du white spirit. Passez au ponçage. Appliquez ensuite des couches d’insecticide, de fongicide et une solution anti-termite sur les surfaces.

Les entretiens

Entretenir un abri de jardin en bois consiste à le dépoussiérer régulièrement avant d’appliquer une couche de lasure :

  • Une lasure couvrante : elle est à renouveler tous les 4 ans. Elle protège le bois. L’inconvénient, elle modifie sa teinte naturelle.
  • Une lasure transparente : il est nécessaire de la renouveler tous les 2 ans. Son atout réside dans le fait qu’elle conserve l’allure naturelle du bois.

Voici des conseils supplémentaires pour que le cabanon de jardin soit durable :

  • Graissez régulièrement les charnières au niveau des portes et des fenêtres ;
  • Profitez des temps secs pour aérer le cabanon ;

Assurez-vous que les toitures restent en bon état en les nettoyant et en les libérant de la mousse.