Le guide de la houe maraîchère

Aujourd’hui encore, la houe maraîchère reste un outil très utile pour les agriculteurs. Que ce soit pour faciliter le travail ou pour avoir un peu plus de rapidité, cet outil est indispensable.

Toutefois, pour celles et ceux qui commencent à peine à s’intéresser à l’agriculture, la houe reste encore méconnue. De ce fait, voici un petit guide pour en savoir plus sur cet outil de jardinier et d’agriculteur.

Le principe et l’endroit

Une houe maraîchère est un outil polyvalent que les jardiniers et les agriculteurs utilisent pour faire un désherbage efficace d’une plantation. Aussi appelé binette à roue ou vélo sarcleur, cet outil est facile à utiliser et ne requiert pas de connaissance particulière. D’ailleurs, il est bon de savoir que le vélo sarcleur a été déjà utilisé il y a longtemps et que nous continuons à l’utiliser de nos jours.

Son fonctionnement est simple, il est équipé d’une roue (pour les pousse-pousse avec une seule roue) pour que le poids de l’outil soit facilement transportable. Ensuite, il y a un guidon qui facilite les manœuvres et les actions faites avec l’outil.

Par ailleurs, ce guidon sert aussi de sécurité afin que le dos de l’utilisateur ne soit pas trop sollicité. Enfin, un système de fixation pour que les différents outils puissent être facilement interchangeables.

Maintenant, où trouver une binette ? En général, ce type d’outil se trouve dans presque tous les magasins de bricolage et de jardinage physique. Cependant, grâce à internet, il vous est possible de le trouver sur des sites spécialisés.

Checkez par exemple, la Houe maraichere de chez tarrateck si vous ne savez pas encore quel site est fiable pour votre achat. En plus, sur le site il y a une grande variété d’outils si vous avez déjà un vélo sarcleur et que vous avez besoin de remplacer certaines pièces.

Les différents types de houes

Les différents types de houes

Comme beaucoup d’outils et de matériels pour l’agriculture et le jardinage, il existe 2 types de houes ; à savoir la houe simple et la houe double.

La houe simple

Cette binette est dotée d’une seule roue et permet un désherbage simple entre les rangs des plantes et des cultures. Avec les bons outils, elle peut enlever tous types de mauvaises herbes dans différents types de sol.

La houe double

Comme son nom l’indique, la houe double est une binette composée de deux roues. Ce type de vélo sarcleur est parfait pour travailler sur un rang en particulier ou deux inter-rangs en une seule fois. Fonctionnant sur la plupart des cultures et sur la grande majorité des sols, cette houe est l’outil idéal si vous voulez avoir de la rapidité.

Les avantages de la houe maraîchère

Une binette a plusieurs avantages et les jardiniers ou les cultivateurs qui l’utilisent le savent très bien. En premier lieu, une houe est réglable en hauteur. Avec cet avantage, l’outil peut s’adapter à son utilisateur, quelle que soit sa taille.

En second, cet outil utilise un design très simple, mais qui est très efficace. En effet, le design en triangle permet à la houe d’être parfaitement ergonomique. De ce fait, l’utilisateur n’a pas de douleurs au poignet ou au dos lors de l’utilisation de la binette.

En plus, la houe – grâce à sa simplicité — est dotée d’un réglage d’inclinaison. Ce qui fait que l’utilisateur peut jauger la profondeur de son travail et l’inclinaison permet aussi à l’outil de pénétrer plus facilement dans le sol. Aussi, la houe est facilement maniable et ne requiert quasiment pas d’entretien.

Vous aimerez aussi :  La permaculture pour les nuls

Enfin, une houe et plus précisément la houe double peut être multitâche. C’est-à-dire que l’utilisateur peut mettre deux types d’accessoires sur une seule houe. Vous pouvez par exemple associer des dents Lelièvre et une herse étrille afin d’être plus efficace.

Les accessoires et les outils d’une houe

Que ce soit la houe simple ou la houe double, les accessoires sont les mêmes. La seule différence c’est le système de fixation qui s’adapte au fait que la houe soit en double ou en simple. Donc, voici les différents accessoires et outils qu’une houe utilise afin de permettre un désherbage en bonne et due forme.

Le sarcloir

Le sarcloir ou sarcloir oscillant est l’accessoire le plus utilisé et le plus vu sur une houe maraîchère. Avec cet accessoire, l’utilisateur de la houe peut choisir entre différentes tailles qui dépendent de la largeur des rangs de la culture.

Le sarcloir est très utile pour un désherbage précis, car avec cet accessoire l’utilisateur peut s’approcher des cultures semées. Cet accessoire est aussi l’idéal si le cultivateur a des plants de carotte ou pour toutes autres cultures avec de mauvaises herbes peu développées.

houe-maraichere-double-roue

Les griffes

Comme leur nom l’indique, les griffes sont des accessoires parfaits pour un décompactage du sol. Lorsque l’utilisateur de la houe n’a pas arrosé le sol depuis pas mal de temps, les griffes sont utiles pour remuer un peu le tout.

En plus de cela, il permet le désherbage des mauvaises herbes ayant déjà pris racine. Grâce à sa forme, ils peuvent déraciner les mauvaises herbes sans abîmer les cultures environnantes. Les griffes existent en 2 types : les griffes à 3 dents et les griffes à 5 dents.

Les buttoirs

Les buttoirs sont simples, ils permettent de butter les plants semés et d’embellir la terre en profondeur. C’est l’accessoire parfait pour butter les plants de pommes de terre, de poireaux ou d’oignon.

Avec les buttoirs, l’utilisateur peut aussi désherber par le phénomène de recouvrement. C’est-à-dire que l’utilisateur tue les mauvaises herbes en les recouvrant de terre afin qu’elles deviennent du compost pour les cultures.

La lame maraîchère

La lame maraîchère c’est comme un scalpel de médecin. Elle permet de couper efficacement les adventices ayant déjà pris racine et que les autres accessoires ne peuvent pas enlever.

Elle est aussi utile lorsque les adventices sont importantes. L’utilisateur peut très bien être affûté et peut s’adapter au rang des cultures. D’ailleurs, la lame maraîchère peut être utilisée sur tous les sols.

La lame planet Jr

C’est l’accessoire idéal pour les cultures hautes et les terres peu compactées. Avec sa forme spéciale, les deux côtés de la lame planet Jr limitent les terres envoyées vers les cultures. En plus, les côtés ramènent la terre au centre de l’inter-rang. Ici encore, l’utilisateur peut choisir différentes tailles en fonction de la largeur des rangs de plantation.

Les herses étrilles

Les herses étrilles sont des accessoires qui peuvent être lourds ou fins. Ce sont les accessoires les plus efficaces contre les herbes et les autres adventices au stade de filament. Par ailleurs, les herses étrilles choisissent la terre sur laquelle elle est utilisée.

En effet, ces accessoires ne sont pas l’idéal si la terre est compacte et dure. À contrario, la terre sableuse et légère est parfaite pour ce type d’accessoire. Le plus grand avantage des herses étrilles c’est le fait qu’elles peuvent aussi être utilisées sur les rangs des cultures sans les abîmer.

Vous aimerez aussi :  Comment s'y prendre pour semer du melon ?

Les dents Lelièvre

Ce sont les accessoires les plus utiles lorsque vous utilisez une houe maraîchère double. Ce type d’accessoire pour une houe est conçu pour un rapide et précis désherbage des cultures. En plus, il est parfait lorsque les feuilles des plantes et cultures ont grandi et que les autres accessoires ne peuvent plus être efficaces.

Le préci-disques

Les préci-disques sont avant tout des accessoires composés de deux types d’outils différents. En effet, ils sont composés de deux disques et de deux sarcloirs.

Les disques sont là pour que l’utilisateur puisse voir la profondeur de son travail et pour que les cultures soient protégées. Quant aux sarcloirs, ils repoussent la terre et les mauvaises herbes sur les côtés afin que les autres outils les enlèvent. C’est l’accessoire qu’il faut utiliser lorsque les plants sont encore à leur stade de développement et qu’ils commencent à peine à pousser.

Quels outils mettre sur la houe

Les supports

Les supports ont été conçus pour permettre de travailler plus rapidement et plus simplement un champ ou un potager. Ces supports sont là pour que l’utilisateur puisse utiliser divers accessoires pour la binette. D’ailleurs, ils adaptent les accessoires d’une houe simple sur une houe double.

Les doigts de binage

Accessoires très utilisés sur les tracteurs, les doigts de binage sont aussi utilisés sur les houes maraîchères. Les doigts qui tournent de cet accessoire se placent avec précision à côté des plantes pour enlever les mauvaises herbes au stade de filament.

Il y a deux types de doigts de binage : les doigts de binage de couleur orange sont pour les sols sableux et les doigts de binage jaune sont pour les sols durs, caillouteux ou argileux.

Cet accessoire est utilisé sur presque toutes les cultures comme le maïs, les fines herbes, les tomates, les courges, les fraises ou encore les betteraves et le tournesol.

Quels outils mettre sur la houe ?

Les outils à mettre sur la houe se font en fonction du stade de développement des adventices et du stade de développement de la culture. En effet, vous ne pouvez pas utiliser des doigts de binage pour des herbes qui sont déjà très développées. Donc, voici ce qu’il faut utiliser pour faire du bon travail :

Pour les adventices

Si les mauvaises herbes sont encore au stade de filament (peu développés), les herses étrilles, le bio-disque ou les doigts de binage sont à mettre sur la houe. Lorsque les herbes sont bien développées, c’est les sarcloirs, les dents Lelièvre ou le préci-disque qu’il faut utiliser. Enfin, si c’est une terre où les mauvaises herbes se sont beaucoup développées, utilisez des griffes (3 ou 5 dents) ou une lame maraîchère.

Pour les cultures

Pour le travail sur les cultures, il faut aussi utiliser les bons outils afin de ne pas abîmer les plantes et pour que les mauvaises herbes poussant avec les cultures soient enlevées. Lorsque les cultures poussent à peine, il faut utiliser les herses étrilles, les sarcloirs ou un préci-disque.

Lorsque les plants sont en plein développement, c’est le buttoir, la lame maraîchère, les doigts de binage ou le bio-disque qu’il faut utiliser. Enfin, si les cultures sont très développées, les griffes et les dents Lelièvre sont parfaites.