arbres fruitiers

Nous ne pouvons pas nier que toutes plantations ont besoin de lumière et d’espace pour une bonne croissance. Un espace convivial dans votre verger permet donc à vos plantations une forte croissance. En respectant les normes de distances entre les plantes, vous aurez un aspect meilleur de ces dernières. Sur ce, quelle est la distance à respecter entre les arbres fruitiers ?

La distance à respecter selon la conduite des arbres fruitiers

La distance de plantation des arbres fruitiers peut varier par rapport à la conduite de ces derniers :

  • en tige,
  • en fuseau,
  • en gobelet
  • ou encore en palmette.

Ci-après donc les bonnes distances à respecter pour les arbres fruitiers selon leurs formes.

arbres fruitiers en quenouille

Les arbres fruitiers en tige

Pour cette variété de fruits, la distance requise est de 6 à 8 m. Mais d’autres variétés d’arbres fruitiers solides et vigoureux tels que les pommiers et cerisiers devront être espacés de 10 m. Ces arbres en tige demandent plus de distance que d’autres. L’espace entre deux arbres fruitiers de même alignement est donc plus faible que ceux entre deux ranges.

Les arbres fruitiers en quenouille, fuseau ou gobelet

Ces variétés requièrent une distance de 3 à 4 m selon l’espèce fruitière et la variété. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre pépiniériste pendant l’achat.

Les arbres fruitiers en palmette

Ces arbres fruitiers qui se comportent en U nécessitent un espacement de 4 m environ. La forme en U requiert une distance de 1,50 à 2 m selon la variété fruitière telle qu’un poirier. Mais, les palmettes à la diable nécessitent quant à elles un espace de 4 m entre chaque arbre.

Pour aménager un verger, le choix des arbres fruitiers est essentiel par rapport à la superficie disponible dans votre jardin ou votre espace à cultiver. Pour une production saine et durable, il est primordial d’observer la distance à respecter entre les arbres fruitiers selon leurs formes.