Bac à fleurs en bois

Le bac à fleurs en bois est un élément de décoration qui s’intègre tout naturellement dans une décoration extérieure. De ce fait, il se montre comme un accessoire incontournable pour tous ceux et celles qui aménagent leur extérieur.

Comment choisir un bac à fleurs en bois ?

Le bac à fleurs en bois ou la jardinière en bois se décline sous diverses formes, designs et tailles variées. Avec le large choix que le marché offre, il est essentiel de savoir comment bien choisir la jardinière en bois qui s’adaptera aux besoins de vos plantes et qui se mariera aussi au décor que vous souhaitez créer. Vous trouverez sur ce site de nombreux modèles de bacs à fleurs en bois ainsi que différents accessoires qui vous seront très utiles pour l’aménagement extérieur.

Parmi les critères à prendre en considération lors de l’achat d’un bac à fleurs en bois, il y a la qualité du bois avec lequel le bac a été fabriqué. Les bacs à fleurs en pin, en sapin, en bambou, en mélèze ou en épicéa offrent le meilleur rapport qualité-prix en matière de longévité, de robustesse et de prix. Si vous cherchez un bac en bois dont la longévité est garantie sur des décennies, optez pour la jardinière en acacia ou en teck.

Ce sont les plus robustes et les plus résistants. Quel que soit le bois avec lequel le bac est fabriqué, il faudra toujours s’attendre à ce que le bois se grise un peu au fil du temps et que l’entretien est toujours nécessaire. Le bois selon sa classification peut avoir déjà subi un traitement préalable par son fabricant. Ainsi, les bacs à fleurs en bois autoclave ont déjà été par exemple traités sous pression pour résister à la putréfaction et aux attaques des insectes.

En ce qui concerne la taille du bac à fleurs, il faut savoir que les bacs de petite dimension conviendront mieux aux plantes à bulbes ou les fleurs saisonnières. Sinon, pour les autres plantes, le principe consiste à choisir une taille de bac qui est plus grand que le pot dans lequel votre plante a été achetée. Prenez en compte des besoins en terre et en eau de votre plante afin de mieux estimer la taille optimale pour que la plante puisse bien grandir et bien se développer. De manière générale, pour un arbuste, la profondeur minimale du bac devrait être de 50 cm, tandis que pour une plante vivace, la moitié de cette profondeur est déjà correcte.

Enfin, en ce qui concerne la forme, il existe sur le marché une large palette de jardinières en bois qui peuvent être carrées, rectangles, rondes, ovales, avec ou sans pieds, avec ou sans treillis… Le choix est très large et c’est à vous de voir quel design s’adapte mieux à l’aménagement de votre jardin extérieur, de votre terrasse ou de l’entrée de votre maison.

Afin de parfaire l’aménagement paysager, il est possible d’ajouter des accessoires de décorations supplémentaires à votre bac pour donner du style à la décoration souhaitée. Des pots, des soucoupes, des cache-pots peuvent être rajoutés pour améliorer l’esthétique de votre jardin.

entretenir un bac à fleurs en bois

Pourquoi choisir un bac à fleurs en bois ?

Le bois reste de loin la matière la meilleure matière pour accueillir aux mieux vos plantes. En effet, la jardinière en bois cumule de nombreux avantages. Ainsi, son premier grand avantage est son aspect esthétique. Le bac à fleurs en bois est toujours tendance et polyvalent. Il peut être contemporain, comme rustique à la fois en fonction du design, mais aussi de l’aspect général de votre jardin. Sur un porche d’entrée moderne, le bac à fleurs en bois adopte naturellement le look contemporain. Et vu qu’il peut être peint, il peut se fondre dans n’importe quelle ambiance et n’importe quel décor.

L’autre avantage du bac à fleurs en bois est sa solidité. Le bois est une matière résistante qui est naturellement isolante. Elle résiste aussi bien à la chaleur qu’au gel. Le bois protège mieux les racines des plantes. Par ailleurs, s’il faut les comparer à ses homologues en plastique ou en terre cuite, le bois se montre plus résistant dans le temps. En plus, le bois ne risque pas de se fêler quand la plante pousse. Si en plus, le bois choisi est traité, sa longévité dans le temps est plus accrue.

Enfin, dernier avantage et non des moindres, dans un monde où nous cherchons de plus en plus à utiliser des matières naturelles, le bois se présente comme une option esthétique et naturelle à la fois.

Comment entretenir un bac à fleurs en bois ?

Les bacs à fleurs en bois présentent de nombreux avantages, mais ils recèlent également quelques petits inconvénients. Le bois est une matière qui nécessite un entretien régulier à moins qu’il ait été déjà traité par la méthode de l’autoclave. Par ailleurs, il s’agit d’une matière qui ne supporte pas trop l’humidité et craint la moisissure. Pour ces deux inconvénients, il est important de surélever votre bac à fleurs en bois dans votre jardin par des cales ou des pieds afin d’éviter les moisissures.

Poser le bac en bois sur un lit de graviers est également une solution qui permet d’éviter trop d’humidité. Il faut également bien vérifier que le système de drainage du bac fonctionne bien. Cependant, il est important de noter que certains modèles de bac à fleurs en bois offrent un feutre géotextile qui permet d’éviter le pourrissement du bois. Tel est notamment le cas des jardinières en bois qu’on trouve sur ce site.

Pour entretenir une jardinière en bois, il suffit d’utiliser un film isolant qui ne craint pas la moisissure pour tapisser l’intérieur de votre bac à fleurs. Un film géotextile, une bâche, un film étanchéifiant pour peuvent être par exemple utilisés. Placez ce film dans le bac avant d’y empoter vos fleurs. Lors de l’empotage, n’oubliez pas le système de drainage afin que l’eau ne reste pas au fond du bac, mais circule. Pour cela, il faut mettre dans le bac du gros gravier ou des débris de pots en terre pour assurer le drainage de l’eau.

Un autre entretien de la jardinière en bois consiste à le traiter avec une lasure protectrice pour bois. Ce traitement permettra d’imperméabiliser et le bois et par conséquent d’éviter de le faire pourrir. L’entretien d’un bac à fleurs en bois n’est donc pas si difficile, car il suffit de le faire régulièrement et de s’assurer de temps en temps que le bois est toujours en bon état.

Nous avons dit plus haut qu’il existe des jardinières en bois qui ont été déjà traitées chez le fabricant. Il s’agit des bacs à fleurs en bois autoclave. À partir de la classe supérieure à 3, le bois autoclave signifie simplement qu’il n’a plus besoin d’aucun traitement supplémentaire de votre part. Avec ce type de jardinière, vous pouvez directement effectuer le rempotage de vos plantes sans vous soucier sur la solidité et l’imperméabilité de son contenant.

planter dans un bac à fleurs en bois

Que pouvez-vous planter dans un bac à fleurs en bois ?

C’est la dimension de votre jardinière en bois qui permettra de déterminer en premier lieu quelle plante conviendra le mieux au bac. De manière générale, il est évident que les grands arbres ne peuvent pas être mis dans un bac à fleurs en bois, car leurs racines ne peuvent pas pousser correctement dans un contenant qui s’avèrera trop petit pour leur croissance.

Par contre, toutes les autres plantes pourront vivre sans problèmes dans un bac. Vous pouvez par exemple dédier un bac entier pour des fleurs, des plantes aromatiques ou pourquoi ne pas créer un potager avec des salades et des petits légumes dans votre jardinière en bois ? Qu’elles soient décoratives, comestibles ou autres, le choix des plantes à mettre dans un bac en bois est très large. Ce sera plus une question de gout et d’aménagement que de critères techniques.

Comment planter des plantes dans un bac à fleurs en bois ?

Après avoir choisi votre bac à fleurs en bois, tapissez le fond de votre bac en bois d’une bâche ou d’un film imperméable. Placez ensuite les matières qui amélioreront le drainage de l’eau dans le bac au fond. Il peut s’agir de graviers, de morceaux de terre cuite ou des billes d’argile. Placez ensuite la terre de jardin qui recevra votre plante. Idéalement, de la terre végétale, du compost et un peu de sable conviennent pour un rempotage dans une jardinière.

La composition de cette terre variera néanmoins en fonction du type de plante à rempoter. Placez ensuite votre plante dans le bac en veillant à ce qu’elle soit exactement au niveau que vous souhaitez qu’il soit. Il peut être utile d’immerger les racines de la plante quelques minutes dans l’eau avant de la rempoter dans le bac. Une fois la plante en terre, décorez si besoin avec des galets ou des copeaux de bois. Pour un potager, il suffit de préparer la terre de la même manière et de faire votre semis directement dans le bac et arroser selon les besoins de vos plantes.